Actualités

Après la traditionnelle trêve estivale, les concurrents de l'Eurocup FR 2.0 avaient rendez-vous dans le sud de la France, plus précisément sur le circuit Paul Ricard, pour l'avant dernière manche de la saison.

Handicapé d'abord par des problèmes électroniques puis mécaniques lors des deux séance d'essais libres, Gabriel signait tout de même les 8e et 4e chronos en qualifications.En course, malgré un excès d'optimisme dans la 1e manche, il s'offrait dans la seconde, sa plus belle performance de la saison en terminant à la 4e place scratch, et au 2e rang des rookies.

 

KSP_20160828164636-117218f2.JPG 

Après des essais libres difficiles, Gabriel améliorait lors des qualifications. En effet, une panne électronique le privait pratiquement de roulage dans la 1e session, et la deuxième ne lui permettait pas de travailler correctement son set up, en raison de problèmes mécaniques.

Lors


des essais qualificatifs, il se classait 8e et 4e.


En course 1, après une petite erreur dans les premiers tours, il pointait en 7e position, puis faisait les frais de la bagarre du top 5 et retrogradait à la 8e place. il s'accrochait ensuite avec un concurrent ... et un passage obligé par les stands le classait au final 15e sous le damier.


En course 2, Il perdait de nouveau une place dans le 1e tour. Alors 5e et ne réussissant pas à doubler il devait se contenter de cette position, jusqu'à ce qu' à 3 tours de la fin, son prédécesseur Harrisson SCOTT parte à la faute dans le virage du Beausset, lui laissant la 4e place sur un plateau d'argent, presque sous le damier !


Gabriel Aubry - Pilote Tech1 Racing : " Je suis très content de ce week-end parce qu'il y a pas mal de points positifs ! Par exemple, les départs ... qui étaient devenus au fil des courses un vrai problème. Il reste bien entendu, toujours quelques parties à améliorer, comme la vitesse de pointe en course pour aller chercher un podium, mais les objectifs et l'envie de travailler sont plus que jamais présentes ! J'ai hâte d'être dans quinze jours au Nurburgring pour le Championnat NEC FR 2.0 ! "

 

 

Communiqué Gabriel Aubry / © Photo DPPI

Pour sa 1e année en EUROCUP FR 2.0, Gabriel Aubry avait prévu de s'octroyer quelques piges en FR 2.0 NEC, toujours au sein du Tech 1 Racing.
Ce week-end, c'est sur le célèbre tracé des Ardennes Belges, en ouverture d'une des plus belles courses d'endurance au monde "Les 24H de SPA", qu'il avait rendez-vous.
Dès les essais libres, la progression de Gabriel était perturbée par une sortie de piste et une météo très capricieuse !
Il se classait respectivement 11e et 17e dans les deux manches du week-end.

 

KSP_20160715123455-a03268bc.JPG 

Après des essais libres compliqués suite à la violente sortie de piste de Gabriel dans la 1e séance, et son forfait dans la 2e, il devait aborder les qualifications directement dans le vif du sujet !


Réunis en une seule session (20/5/20), les essais qualificatifs ne laissaient pas le temps aux concurrents de s'exprimer avec 6 intérruptions avec drapeaux rouges. Le pilote des Yvelines ne trouvait donc pas de tour clair sur les deux séances et ne pouvait faire mieux que les 17e et 19e chronos.


Pour la course 1, parti 17e sur la grille, il remontait 11e, malgré une pluie diluvienne qui rendait très difficile la visibilité et les dépassements.


Dans la seconde, le samedi matin, Gabriel qui faisait du coup ses 1e tours de roues du week-end sur le sec, gagnait 3 places et terminait 16e sous le damier.


Gabriel Aubry - Pilote Tech1 Racing : " Un week-end compliqué et décevant mais je ne dois rien lâcher et garder le moral ! Mon objectif est d'apprendre et de me rapprocher au maximum des podiums. Mes participations sur le championnat NEC me permettent d'apprendre les tracés les plus piégeux de ma saison d'Eurocup, et Spa en fait partie. Effectivement, cela en valait la peine car c'est un circuit à la fois technique et rapide, où les erreurs ne pardonnent pas ! J'en ai d'ailleurs fait les frais lors des essais libres... Suite à une erreur je pars violement à la faute et l'équipe n'a malheureusement pas pu réparer la voiture à temps pour la séance suivante. Pas facile dans ces conditions de bien bosser en qualifs surtout que les séances étaient entrecoupées de 6 drapeaux rouges au total... Mais je sentais que la performance était là, le rythme était bon, et je gagne d'ailleurs 6 places dans la première course et 3 dans la seconde, même si la course 1 était apocalyptique avec de violentes pluies ! Je remercie l'équipe Tech1 Racing et tous mes mécaniciens, qui ont vraiment bien bossé sur l'auto, malgré un week-end compliqué... Rendez-vous maintenant fin aout sur le Paul Ricard, un site que j'affectionne particulièrement ! "

 

 

Communiqué Gabriel Aubry / © Photo DPPI 

During his first year in EUROCUP FR 2.0, Gabriel Aubry had planned to participate in FR 2.0 NEC races, still within Tech 1 Racing.
This weekend, he was scheduled to take on the famous Ardennes circuit in an opener for 24 Hours of Spa, one of the world's best endurance races.
Starting in the practice sessions, capricious weather and a trip off track disrupted Gabriel's progress.
He ranked 11th and 16th respectively in the weekend's two races.

 

KSP_20160715123455-a03268bc.JPG 

Gabriel's practice sessions were difficult after he violently ran off track in the 1st session and had to forfeit the 2nd. He needed to get straight to the point in qualifications!


Qualifying was held in just one session (20/05/20) and the 6 red flag interruptions gave competitors no chance to show their skills. This meant the driver from Yvelines couldn't find a clear lap in the two sessions and finished with the 17th and 19th times.


In race 1, he was 17th on the grid and pulled ahead to 11th despite torrential rain that made visibility and overtaking difficult.


In the second, on Saturday morning, Gabriel made his 1st dry run of the weekend. He advanced 3 places and finished 16th at the chequered flag.


Gabriel Aubry - Pilote Tech1 Racing : "This weekend was difficult and disappointing. But I can't give up... I have to keep my head up! My goal is to learn and to get as close as possible to the podiums. Participating in the NEC championship gives me a chance to learn the most hazardous Eurocup season tracks and Spa is one of them. Actually, it was worth it because this track is both technical and fast. It leaves no room for errors! I certainly paid the price during the practice sessions... After a mistake, I had a violent run off and unfortunately, the team wasn't able to repair the car in time for the next session. It wasn't easy to do the hard work in qualifying especially because the sessions were interrupted a total of 6 times by red flags... But I felt like the performance was there. The rhythm was good and I was able to advance 6 places in the first race and 3 in the second even though the 1st race was apocalyptic with the violent rain! Thanks so much to the Tech 1 Racing team and all my mechanics who worked super hard on the car despite a challenging weekend... Next up at the end of August is Paul Ricard, a track I really like!"

 

 

Press release Gabriel Aubry / © Photo DPPI

Pour la 4e manche de l'Eurocupe FR 2.0, l'ensemble des concurrents de la saison 2016 avaient rendez-vous à Zeltweg en Autriche, plus exactement sur le circuit du Red Bull Ring.
Après des essais qualificatifs dans le top 10, Gabriel ne pouvait faire mieux que 14e et 12e lors des deux courses. Un week-end à oublier ...

 

KSP_20160715192341-bdba99d3.JPG 

Lors des essais qualificatifs, le pilote des Yvelines ne trouvait pas vraiment ses marques ni de tour clair pour réaliser le chrono qui allait lui permettre de se positionner dans les hauteurs du classement. Il signait le 15e et le 8e temps.


En course, Gabriel auteur de départs trop sages, terminait en 14e et 12e position au passage du drapeau à damiers.


Gabriel Aubry - Pilote Tech1 Racing : " Week-end encore assez difficile ! Le Redbulll Ring est un tracé différent des pistes ou l'on roule habituellement, et j'ai eu du mal à m'adapter à ce type de pilotage. Le premier jour le montre bien : deux fois 17e lors des essais libres. Ensuite, une Q1 assez frustrante, avec des drapeaux jaunes et rouge - impossible de faire plus de 3 tours lancés - puis je termine P14. en course 1... je crois que j'ai toujours mes demons de Monza avec des départs catastrophiques, mais le rythme en course était très bon et je me suis bien débrouillé dans le peloton pour revenir 11e, avant d'écoper d'une pénalité pour route de course. Le lendemain, la Q2 était bien plus encourageante, j'ai pu prendre un bon rythme. Je suis P4 en première partie de séance, puis P8 à 1 dixième du 4e... En course 2, encore un problème au démarrage... et je ne remonte que 11e avant de perdre une place dans le dernier tour. En resumé, c'était un weekend assez frustrant, avec le sentiment de pouvoir faire beaucoup mieux, et de ne pas pouvoir le montrer. Toujours les mêmes défauts depuis Monza, qui me compliquent toujours la tâche lors des départs ... Une grosse envie de corriger tout cela pour pouvoir continuer sereinement la deuxième partie de saison ! J'espère que ça va le faire à Spa ! "

 

 

Communiqué Gabriel Aubry / © Photo DPPI

For Eurocup FR 2.0's fourth round , all of the 2016 season's competitors were reunited in Zeltweg in Austria, or, more precisely, on the Red Bull Ring circuit. In the top 10 after the qualifying sessions, Gabriel only managed to reach 14th and 12th place in the two races. A weekend to forget... During the qualifiers, the driver from Yvelines never really got going and couldn't manage a clear round to make the time that would allow him to get near the top of the rankings. He finished 15th and 8th

 

KSP_20160715192341-bdba99d3.JPG 

In the races, his starts were a bit too restrained and he only made it to 14th and 12th position at the chequered flag.


Gabriel Aubry - Tech1 Racing Driver: "Another difficult weekend! The Red Bull Ring circuit differs from those we usually drive and I had trouble adapting to that sort of driving. It was evident on the first day: 17th twice in the practice sessions. Then, a frustrating Q1, with red and yellow flags - we didn't manage more than 3 full, uninterrupted laps - then I finished 14th in the first race... I think I'm still facing my demons from Monza with catastrophic starts, but the rhythm in the race was really good and I did well in the pack to get into 11th place, before getting a driving penalty. The next day, the Q2 was much more encouraging and I got into a good rhythm. I was in 4th for the first part of the session, then 8th in the first tenth of the 4th... In the second race I had more trouble at the start... and I only managed to get back to 11th before losing a place in the last lap. Overall, it was quite a frustrating weekend. I felt like I could have done much better, but I wasn't able to prove it. There have been recurring issues since Monza, which always makes the starts more difficult for me... I really want to correct all of that so that I can continue the second half of the season more confidently! I hope to be successful at Spa!"

 

 

Press release Gabriel Aubry / © Photo DPPI 

Gabriel Aubry avait rendez-vous ce week-end au pays des Tifosis, sur le mythique circuit de Monza, en Italie pour la 3e manche de L'Eurocup FR 2.0. Après un début de week-end compliqué, il brillait enfin dans la 3e course en se classant dans le top 5 et au 2e rang des rookies. Le jeune pilote sociétaire du Tech1 Racing a déjà les yeux rivés sur le tracé du Red Bull Ring où il a bien l'intention de venir à jouer les trouble-fête et pourquoi pas de viser un podium !

 

KSP_20160703175733-83a34919.JPG

 

Pour ce 3e rendez-vous de la saison, Gabriel connaissait quelques difficultés de concentration sur le début du week-end, qui le faisaient partir à la faute à deux reprises. Encore élève sur les bancs d'école, il devait s'absenter plus d'un mois en dehors des circuits et des entrainements pour passer entre l'épreuve de Monaco et de Monza, le Baccalauréat.


La 1e séance d'essais qualificative ne lui permettait pas d'utiliser pleinement son potentiel et celui de ses pneumatiques. Gabriel cherchait à retrouver son rythme et ne pouvait faire mieux que 8e. Dans la seconde séance, plus à l'aise, il sauvait les meubles en signant un encourageant 4e chrono !


En course 1 & 2, parti de la 8e place sur la grille, il était contraint à l'abandon dans les 5 premiers tours, sur sortie de piste.


En revanche en course 3, bien dans le rythme, il réussissait à rester dans le top 5, et à monter sur la 2e marche du podium rookies.


Gabriel Aubry - Pilote Tech1 Racing : "Une reprise un peu difficile ici à Monza ce week-end, après un mois entier en dehors du baquet, en raison de mes examens ... J'ai eu beaucoup de mal à retrouver le bon rythme. Heureusement j'ai bien bossé pendant la journée test du jeudi, mais il restait encore pas mal d'efforts à fournir. Je trouvais quand même un rythme correct pour la première qualification (P8 et P8) mais pas assez pour être devant. Le plus dur était un peu dans l'appréhension... je faisais preuve de maladresse et après un "samedi noir" pour moi... je reprenais confiance le dimanche et retrouvais de bonnes sensations. 4e chrono aux essais et 5e en course ! C'était vraiment important pour moi de bien figurer ce dimanche, et de redresser la barre après un début de week-end à oublier ".

 

 

Communiqué Gabriel Aubry / © Photo DPPI 

Gabriel Aubry had an appointment this weekend in the land of the Tifosi at the mythical Italian track in Monza for Eurocup FR 2.0's 3rd meeting. Despite a challenging start to the weekend, he finally broke out in the 3rd race to place in the top 5 and 2nd among the rookies. The young Tech1 Racing driver already has his eyes on the track where he plans to disrupt the status quo and grab a spot on the podium while he's at it !

 

KSP_20160703175733-83a34919.JPG 

At this 3rd meeting of the year, Gabriel had trouble concentrating early on, which caused him to make a couple wrong moves. Between the Monaco and Monza tests, he was behind a desk in his role as a student, missing more than a month of training and racing to take the Baccalauréat.


During the qualifying session's first round, he didn't perform at his highest capacity and neither did his tyres. Gabriel fought to get back into the rhythm and ended up in 8th place. He was more at ease during the second session and cut his losses by posting an encouraging 4th place finish.


Starting from the 8th grid spot in races 1 & 2, he had to pull out within the first 5 laps after going off track.


But he found his rhythm in the 3rd race, successfully staying in the top 5 and making it to 2nd place on the rookie podium.


Gabriel Aubry - Tech1 Racing Driver: "It was a bit challenging to get back behind the wheel this weekend in Monza after a whole month away for my exams... I had a really hard time finding my rhythm. Luckily, I worked hard during Thursday's practice session, but still had to put in a lot of effort. I was able to find the right rhythm for the first qualifying sessions (P8 and P8) but not good enough to be in front. The hardest part was probably my apprehension... I made a few blunders... After my "dark day" on Saturday, I felt more confident and in the right mood on Sunday. I had the 4th best lap in qualifying and the 5th in the race! It was really important for me to do well on Sunday and to raise the bar after a weekend start that I'd rather forget".

 

 

Press release Gabriel Aubry / © Photo DPPI

Ce week-end, c'est dans les rues de la cité princiere de Monaco, qu'avait lieu le 3e rendez-vous de l'Eurocup FR 2.0. Gabriel Aubry se positionnait d'entrée de jeu dans le top 5 en signant le 4e chrono des essais libres, avant de perdre violemment le controle de sa monoplace. Après cette grosse frayeur, il ne pouvait faire mieux que le 13e temps des qualifications. En course, Gabriel reprenait confiance et remontait jusqu'à la 7e place avant l'interruption prématurée de la course. Un week-end, malgré tout inoubliable !

 

03116005_800.jpg 

Pour sa première fois à Monaco, Gabriel Aubry, connaissait des hauts et des bas. Sans sa sortie de piste des essais libres, le podium était à sa portée. En effet, le pilote des Yvelines signait et maintenait jusqu'à 6 minutes de la fin, le 4e chronos de la séance. Moins en confiance suite à son violent contact avec le mur, il ne pouvait faire mieux que 13e lors des qualifications. Plus à l'aise en course, il remontait en 7e position, avant que la direction de course ne sorte le drapeau rouge.


Gabriel Aubry - Pilote Tech1 Racing : "Un week-end un peu compliqué pour moi... Je ne sais pas trop quoi en penser ! Tout avait bien commencé avec la séance d'essais libres où je pointais à la 4e place. Mais à 6 minutes de la fin, je partais à la faute et heurtais le mur à 170 km/h... C'était mon premier vrai crash en monoplace ! Je ne faisais pas les choses à moitié... où plutot si, puisque ma voiture se retrouvait en deux parties ! Un moment marquant... difficile de garder confiance et de se remettre dans le rythme pour les qualifications. La peur de toucher à nouveau le mur, peut être ?... Bilan : je partais 13e pour la course. Le dimanche, avec ma position éloignée sur la grille et l'arrivée de la pluie, je me disais que je n'avais rien à perdre ! Au fur et à mesure des tours, je prenais vraiment du plaisir à piloter sur ce tracé mythique, si bien que la peur du "mur" me quittait et j'effectuais 6 dépassements en 4 tours ! Autant dire que cela restera un week-end inoubliable sur tous les points, avec quand même un sentiment de travail inachevé. Je n'ai pas pu me mettre en avant et démontrer le potentiel de la voiture, même si je me rends compte, avec le recul, que rouler à Monaco est une chance inouie ! C'est le métier qui rentre ... On reste malgré tout concentré pour la suite de la saison ! "

 


Communiqué Gabriel Aubry / © Photo DPPI - Eric Vargiolu

DL-7310.JPG 

Après un début de saison en Eurocup FR 2.0 à Motorland Aragon, c'est sur le circuit de Monza en Italie, que Gabriel Aubry avait rendez-vous ce week-end mais cette fois-ci en FR 2.0 North European Cup.


Après des essais qualificatifs dans le top 10, il se classait aux portes du podium en course, respectivement 6e dans la première et 7e dans la seconde, au 3e rang des rookies.


Au volant de sa Formula Renault 2.0 du Team Tech 1 Racing, Gabriel prenait ses marques et signait le 8e chrono de la première séance, et le 9e de la seconde.


En course 1, après avoir perdu une place avec un départ trop sage, il reussissait à remonter au fil des tours, jusqu'à la 4e position. Mais à trois tours de la fin, l'arrivée de la pluie venait perturber les choses, et il passait le damier en 6e position.


Dans la seconde course, il perdait 2 places au départ et pas mal de temps dans le peloton, ce qui lui faisait perdre le contact avec le groupe de tête. Il terminait 7e, au 3e rang des rookies.


Gabriel Aubry
- Pilote Tech1 Racing : " Super week-end ! Les resultats sont dans les objectifs ( P6 et P7) mêmes s'ils auraient pu être meilleurs, surtout sur la course 1. Des essais moyens m'ont un peu compliqués la tâche. La perfo était présente, mais quelques petites erreurs de pilotage m'empêchaient de réaliser les chronos espérés compte tenu des performances de la voiture. Heureusement la piste de Monza se prêtait bien aux dépassements grâce au phénomène d'aspiration et la course 1 fut plutôt intense. La course 2 était un peu plus calme, le rythme était bon, mais je n'arrivais pas à recoller la tête de la course...
Le bilan du week-end est positif, je monte sur le podium des Rookies, et je termine les deux courses pas très loin du podium. J'ai vraiment pris du plaisir au niveau du pilotage et j'ai enfin pu goûter aux joies de la course en peleton !
"


Prochain RDV, fin mai dans les rues de la cité princière en ouverture du mythique GP de Formule 1 de Monaco.

Gabriel Aubry entamait ce week-end sa première saison d'Eurocup Formula Renault 2.0 sur le circuit de Motorland en Espagne. Même si les résultats finaux ne le montraient pas forcément, la performance était bien là et les objectifs atteints. Gabriel faisait ses débuts dans la série et réalisait tout de même un week-end au dessus de ses espérances.

 

x55.jpg


Après des essais difficiles, le pilote sociétaire du TECH 1 RACING se plaçait respectivement 4e, 6e et 11e sur les 3 grilles de départ.
En course 1, malgré un bon rythme, il devait abandonner en raison de problèmes électroniques.
Dans la seconde, alors en 6e position, il partait à la faute et terminait 10e.
Enfin dans l'ultime manche, handicapé par une mauvaise gestion de ses pneumatiques, il terminait 11e.


Gabriel prenait ses marques pour son premier week-end en EUROCUP FR2.0. Mais lors de la première séance d'essais qualificative, il pointait en deuxième position de son groupe derrière Norris. Son meilleur temps de la séance le placait P4 sur la grille 1, et son 2e meilleur temps de cette même séance, P6 sur la grille 2. Dans la deuxième séance (grille C3), pénalisé par une panne d'embrayage, il ne pouvait faire mieux que 11e.


En course 1, après un départ prudent, il perdait une place au premier virage mais restait dans le rythme et continuait de suivre le groupe de tête durant les 20 premières minutes de course. Mais à moins de quatre tours de l'arrivée, il abandonnait, victime de problèmes électroniques.


La course 2 était plus difficile à gérer en raison du vent violent et de zones de pluie sur certaines portions de la piste. Gabriel se faisait surprendre par les conditions de piste en bout de ligne droite vers la mi course, alors qu'il pointait en 6e position. Il se classait 10e sous le damier.


Enfin en course 3, Gabriel misait sur la prudence au départ et restait en retrait. Associé à une mauvaise gestion des pneumatiques, il terminait 11e, avec une fin de course mouvementée !


Gabriel AUBRY - PILOTE TECH1 RACING : "Je suis un peu déçu du résultat global du week-end. La performance était bien là et le top 5 largement à notre portée. Les essais se sont assez bien déroulés, je suis dans le top 10 pour les 2 premières grilles - ce qui était l'objectif du week-end - et on savait sur quoi se concentrer pour améliorer les chronos. En course, j'abandonne dans la 1e pour des problèmes électroniques, je me fais surprendre dans la 2e et je pars à la faute, et je restait trop attentiste sur la dernière... J'aurais vraiment aimé de meilleurs résultats pour l'équipe. Je voudrais d'ailleurs les remercier pour le travail qu'ils ont accomplit cette semaine, ils on bossé non stop ! Maintenant on se focalise sur les prochaines courses et j'espère bien ramener de gros points !"


Prochain RDV, ce week-end sur le circuit de Monza en FR NEC.

 

 

Communiqué Gabriel Aubry / © Photos Van Der Laan - Dutch Photo Agency

Après une trêve hivernale de plus de 2 mois la saison sportive reprend. Gabriel Aubry avait rendez-vous ce week-end en Espagne, sur le circuit de Motorland Aragon pour les premiers tests collectifs de l'Eurocup Formule Renault 2.0, au sein de l'équipe française TECH1 RACING. A l'issue de la 2e journée, Il signait le 7e chrono au général et se classait au 4e rang des rookies, malgré des ennuis techniques la veille.

 

20160222153709-e41fe651.JPG

 

Pour débuter cette saison 2016, 25 pilotes, 15 nationalités et neufs équipes, entamaient leur préparation sous un soleil printanier. Gabriel prenait ses marques avec son team et ses équipiers Sacha Fenestraz, Dorian Boccolacci, et Hugo De Sadeleer, mais voyait sa 1ère session anéantie par des problèmes mécaniques. Il se classait 16ème en fin de journée. Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas, et le beau soleil de la veille laissait place à la pluie. Il fallait donc attendre la dernière heure de la matinée que la piste s'assèche, pour voir les concurrents passer les pneus slicks. Le rythme s'accélérait ensuite l'après-midi. Gabriel se classait 7ème de cette 2ème journée.


Ces premiers essais avaient leur importance puisque c'est sur ce même tracé qu'aura lieu la première épreuve de la saison, en avril prochain.


Gabriel AUBRY - PILOTE TECH1 RACING : " Je suis très content d'avoir repris le chemin des circuits après plus de 2 mois d'arrêt. C'est bien trop long ! ... J'en ai profité pour parfaire ma condition physique et mentale, afin d'aborder cette nouvelle étape avec sérénité. Le début des tests n'a pas été facile... un peu dur de se remettre dans le bain, mais les sensations sont revenues après la 1ère journée de roulage et nous avons pu travailler en profondeur. Le bilan final de ces tests collectifs est positif, et ma progression plutôt bonne. L'équipe a été très attentive et réactive, et nous savons désormais quels sont les points à améliorer pour être performants. Le principal étant d'être à 100% lors de la première séance qualificative de L'année... ! "


Une deuxième session de tests collectifs est programmée les 4, 5 et 6 mars sur le circuit Paul Ricard, avant le premier rendez-vous de la saison mi-avril dans la province d'Alcaniz.

 

 

Info Aubry PR / © Photo Renault Sport

Vice-champion de France F4 dès sa première année en monoplace, Gabriel passe à l'échelon supérieur en 2016 en intégrant le team Tech 1 Racing de Simon et Sarah Abadie pour un programme complet de Formule Renault 2.0.

 

Gabriel-Aubry-FR2.0-2016.jpg

 

Avec quinze succès et trois couronnes en Eurocup Formula Renault 2.0 depuis 2010, sans oublier les victoires rencontrées en Formula Renault 2.0 ALPS, Tech 1 Racing est l’une des structures de référence de la discipline tout en participant activement à la formation des espoirs du sport automobile. La saison 2016 s’inscrit d’ores et déjà dans cette lignée avec trois jeunes disposant d’un impressionnant potentiel de performance et de compétitivité.

 

« Je suis très heureux de rejoindre Tech 1 Racing et je remercie mes partenaires Van Merksteijn International, Sotralenz et DMA Armatures. Cet hiver, je me suis senti immédiatement à l’aise au sein de la structure où règen une excellente ambiance. Avec l’expérience d’Hugo de Sadeleer et la présence de Sacha Fenestraz, il y aura une bonne osmose de travail pour 2016. Nous allons attendre les essais de février pour définir des objectifs clairs, mais finir sur le podium des rookies semble à notre portée. »

 

 

Info Kartcom - source Tech 1 Racing / © Photo FFK

La finale du Championnat de France de F4 s'est déroulée sur le circuit Paul Ricard. Gabriel Aubry terminait l'année en beauté, en s'offrant à nouveau un podium. Le bilan de la saison est très positif pour le pilote parisien : 3e position au Championnat, avec au compteur avec 9 podiums et 1 victoire pour seulement sa première année en monoplace. Mais aussi, Vice-Champion pour le classement de la série internationale F4. Le rendez-vous est déjà pris pour 2016 ...

 

KSP_8_0385.JPG

 

Après avoir réalisé le meilleur temps des essais privés, Gabriel, bien dans le rythme, signait le 3e chrono de la séance qualificative. Mais rappelons que la grille de départ de la course 1 est établie en fonction du deuxième meilleur temps de chaque pilote lors de la séance d'essais qualificatifs. La grille de départ de la course 2, en fonction de la course 1 en appliquant une grille inversée pour les dix premiers. Enfin, la grille de départ de la course 3 correspond au meilleur temps de chaque pilote.


En course 1, 3e sur la grille, Gabriel, commençait bien le week-end en s'offrant un podium. Dans la seconde, le pilote parisien partait de la 8e place (grille inversée) et ne pouvait faire mieux que 7e après une course très disputée au sein du peloton. Enfin, dans la 3e manche, toujours 3e sur la grille, victime de la dégradation de ses pneumatiques, il devait céder sa 3e place pour terminer 4e sous le damier.

 

Gabriel repart du Paul Ricard avec la 3e place du Classement final général, et la 2e place au classement de la série internationale, après une saison plus que satisaisante pour une première en automobile !

 

KSP_8_0581.JPG

 

Gabriel Aubry: "Mission accomplie, mais avec un petit sentiment de regret... Cela fait deux courses que la performance est au rendez-vous avec de bons essais privés (P1), mais à chaque fois un léger manque qui m'empeche de signer une pole position en qualifs. C'est malgré tout un bon week-end : un podium en course 1, une course 2 compliquée avec pas mal de gestes antisportifs de la part de mes adversaires, et une course 3 atrocement longue à cause de la dégradation de mes pneus (suite au reglage de la course 1). Un gout de travail non achevé... Cependant, l'objectif de début de saison est atteint ! J'ai reussi à remonter de la 9e place au général à la 3e avec une avance confortable. Le bilan est positif grâce un bon niveau de perfomance tout au long de la saison, et puis nous avons identifié les points faibles sur lesquels nous devons progresser. Maintenant il faut se concentrer sur 2016 avec certainement la FR2.0 au programme, si tout se passe bien. Je suis d'ailleurs en ce moment en Autriche au Red Bull Ring pour une longue serie de tests jusqu'au 12 décembre".

 

 

Info Gabriel Aubry / © Photos KSP

© Powered by logo KartInside